Bien venue en Indonesie




Indonesie

GEOGRAPHIE :

Le plus grand archipel du monde a une superficie totale de 1 919 317 km². Les îles principales ou les plus connues sont Sumatra, Java, Bali, Sulawesi (les anciennes Célèbes) et Bornéo (partie Kalimantan) ; un cinquième des îles seulement sont habitées. De façon générale, l'archipel est d'origine volcanique (plus de 100 volcans en activité) et présente de hauts reliefs pouvant atteindre 3800 m (Sumatra) et même 5000 m en Irian Jaya (la moitié occidentale de la Papouasie Nouvelle Guinée).

L'Indonésie est située au point de rencontre de trois plaques : la plaque australienne dérivant vers le nord, plaque pacifique glissant vers le sud-ouest et ces deux dernières se serrent sur la plaque continentale eurasienne.
L'Indonésie avec ses 500 volcans dont 128 demeurent actifs constitue la plus vaste zone volcanique du monde. Java, à elle seule compte 33 volcans dont 17 en activité. Sumatra compte 21 volcans, les petites îles de la Sonde possèdent quelques uns des plus connus comme les Monts Agung et Batur à Bali, le Rinjani à Lombok et le Kelimutu à Flores.

Certaines divinités sont associées aux volcans et leurs éruptions assurent la fertilisation du sol par un dépôt d'une épaisse couche de cendres riches en sels minéraux. Cet engrais hors pair est bénéfique aux cultures et permet ainsi dans certaines régions trois récoltes par an. Par ailleurs, l'Indonésie recèle de ressources minières grâce au magma en fusion véhiculant d'énormes gisements de minerais (cuivre, soufre et diamants). Les mouvements des plaques terrestres font également affleurer des métaux rares, comme l'uranium, le mercure, le tungstène, mais aussi l'or et l'argent.


Les principales îles
- Sumatra
C'est l'île la plus à l'ouest de l'archipel indonésien, à proximité de la Malaisie. Avec 473 000 km² (presque 90% de la superficie de la France), c'est aussi l'une des plus grandes îles au monde.
Toute sa partie ouest est composée d'une chaîne de montagnes volcaniques où se cachent de nombreux lacs d'altitude. Les forêts denses sur ses contreforts abritent une faune riche et variée (singes, tigres, éléphants, rhinocéros...).
La partie est en revanche est plate et marécageuse avec de nombreuses plantations, notamment d'hévéas ou de café.
Concernant la population (42 millions d'habitants), Sumatra est un mélange de Malais (25 %) et d'ethnies "locales" auxquelles s'ajoutent des minorités javanaises, chinoises et hindoues. Si l'islam y est largement majoritaire, on y rencontre également de fortes minorités chrétiennes (les Bataks) et animistes (archipel des Mentawaï).

- Java
L'île de Java, entre Sumatra et Bali, est la plus peuplée avec plus de 120 millions d'habitants. C'est elle qui accueille aussi la capitale, Jakarta (10 millions d'habitants), à l'ouest de la longue plaine littorale, zone de rizières, qui borde la côte nord. Au centre se trouve un massif montagneux composé d'innombrables volcans qui ne laisse que peu de place, sur la façade sud, à une zone de collines et de plaines alluviales. Très fertile, Java est le grenier de l'Indonésie (riz, thé, café...) mais est aussi fortement tributaire des aléas de la nature avec des risques fréquents d'inondations ou d'éruptions volcaniques.
Fortement islamisée (même si au niveau architectural il reste de nombreux témoignages hindo-bouddhiques), la population est composée aux deux-tiers de Javanais et de différentes "minorités indonésiennes" plus ou moins récentes dans l'île. A cela s'ajoutent de nombreux Chinois dont la communauté a souvent été victime de massacres, y compris ces dernières années.

- Bali
Petite par taille mais grande par sa renommée, Bali, l’île des Dieux bénéficie d'une grande diversité géographique grâce notamment à ses volcans et montagnes. S'élevant à plus de 3100 mètres, le Mont Agung est le point culminant de l'île. Le Mont Batur (1717 m) quant à lui est toujours en activité et sa caldeira offre une vue magnifique sur le lac du même nom. L'intérieur des terres est donc dominé par les montagnes et volcans avec de nombreuses rizières en terrasses. Avec une culture unique, des paysages de rizières somptueux et une population accueillante et chaleureuse, Bali attire chaque année de nombreux voyageurs. Le boom touristique de ces trente dernières années n'a toutefois pas détourné les Balinais de leur culture et de leur religion.
En outre, Bali possède la particularité d'être peuplée à 95% d'hindouistes auxquels s'ajoutent diverses minorités venues d'autres îles ainsi que des Chinois, des Indiens et des Occidentaux installés là à temps plein.

- Lombok
Lombok est situé à quelques kilomètres à l'est de Bali. Plus sauvage, l'île est composée au nord d'une zone de collines et de montagnes (volcan Rinjani : 3 726 m) assez arides, et au sud d'une plaine centrale largement arrosée. A l'extrême sud de belles plages propices à la baignade et à la plongée.
On y découvre un mélange de traditions musulmanes et animistes. Les Sasaks représentent 90% des habitants avec des minorités balinaises hindouistes (à l'ouest), chinoises et javanaises. La plaine centrale est de très loin la zone la plus peuplée. Au delà du tourisme, Lombok vit aussi de manière assez prospère de la pêche et de l'agriculture (riz, café, piments, épices, tabac...).

- Petites Iles de la Sonde
De ce groupe d'îles montagneuses s'étalant entre Lombok et Timor, Flores demeure la plus grande et la plus visitée. Dans une nature sauvage composée de forêts denses, de reliefs et de volcans, vivent là encore des populations au croisement des cultures malaises et mélanésiennes. Celles-ci ont su perpétuer leurs traditions au fil du temps. Sur les 1,5 millions d'habitants que compte Flores, 85% sont catholiques (mais pratiquent des cultes souvent mêlés d'animisme) témoignant ainsi de la longue présence des missionnaires portugais sur l'île.
A l'opposé Sumbawa, l'île la plus occidentale de l'archipel de la Sonde, demeure très fidèle à un islam orthodoxe même si à l'intérieur, dans les montagnes, vivent des communautés animistes. D'autres îles composent l'archipel de la Sonde ; les plus connues entre Sumbawa et Florès sont Rinca et surtout Komodo réputée pour ses varans.

HISTOIRE :
1000 av. J.-C. - La civilisation de Dong Son, apparue au Vietnam et dans le sud de la Chine, se répand en Indonésie, lui léguant différents rituels, techniques et cultes.
VIIe siècle - Le royaume Srivijaya, dont la puissance repose sur le contrôle d'un important commerce international mené par les Tamouls et les Chinois, apparaît à Sumatra.
VIIIe/Xe siècles - La dynastie bouddhique de Sailendra et la dynastie hindoue de Mataram prospèrent sur les plaines du centre de Java. De cette époque datent le gigantesque monument bouddhique de Borobudur et les temples hindous de Prambanan.
1200 - Avènement du royaume de Majapahit. Hindouisme et bouddhisme fusionnent. La civilisation javanaise commence à s'imposer. Le règne de Hayam Wuruk, au XIVe siècle, est souvent considéré comme l'âge d'or de l'Indonésie.
XVe/XVIe siècles - Les souverains indonésiens se tournent vers l'islam (introduit au nord de Sumatra dès le XIIIe siècle), qui devient religion d'État.
1512 - Les Portugais débarquent aux Moluques. Ils exercent rapidement une mainmise sur les comptoirs qui s'étendaient des Moluques à Malacca, Macao, Gao, au Mozambique et en Angola.
1596 - Arrivée des Hollandais. Le gouvernement, conscient des richesses potentielles du commerce des épices, fonde la Compagnie hollandaise des Indes orientales.
1641 - Les Hollandais, menés par l'impitoyable Jan P. Coen, prennent Malacca. Après avoir acquis le monopole sur le commerce des épices, ils se rendent maîtres des mers de la région.
1799 - Liquidation de la Compagnie. L'empire commercial se mue progressivement en empire colonial, les Indes néerlandaises.
1824 - Suite à leur prise, en 1811, de plusieurs comptoirs de la Compagnie (dont Java), les Britanniques échangent leurs conquêtes indonésiennes contre des possessions hollandaises en Inde et sur la péninsule malaise.
XIXe siècle - L'archipel est déchiré par plusieurs révoltes ; l'islam devient le symbole de l'opposition aux Hollandais. Les Pays-Bas, qui ont perdu la Belgique en 1830, intensifient l'exploitation des richesses des Indes orientales.
1928 - Le Congrès de la jeunesse de toute l'Indonésie proclame, dans son "Engagement de la jeunesse", son aspiration à une seule patrie, à une nation unifiée et à une seule langue. Sukarno fonde le Partai Nasional Indonesia (PNI), premier parti laïque et nationaliste.
1942 - Le gouvernement colonial se rend aux Japonais. Batavia est rebaptisée Jakarta. Accueillis d'abord comme des libérateurs, les Japonais sont bientôt rejetés par l'opinion publique.
1945 - Sukarno proclame l'indépendance de la république d'Indonésie. Les Pays-Bas refusent cette proclamation et les troupes hollandaises reviennent peu à peu en Indonésie, causant de multiples soulèvements.
27 décembre 1949 - Transfert officiel de souveraineté. Les divisions ne tarderont pas à se faire jour au sein de la société indonésienne. Le président Sukarno s'approprie le pouvoir, conduisant l'Indonésie sur la voie d'un nationalisme mouvementé.
30 septembre 1965 - Massacre des communistes indonésiens (500 000 morts, environ, 250 000 internés) suite à une tentative de coup d'Etat.
1968 - Suharto est "élu" président. Sous son régime, l'Indonésie réoriente sa politique étrangère vers l'Ouest.
1975 - Invasion par l'Indonésie du Timor-Oriental.
1996 - Suite à de très graves émeutes, Jusuf Habibie remplace Suharto à la tête de l'État.
1999 - En juillet, l'opposition démocratique (le Parti démocratique Indonésien-Combat de Megawati Sukarnoputri) gagne les premières élections législatives libres. Une coalition de partis musulmans et l'ancien parti gouvernemental Golkar bloquent l'accession à la présidence de Megawati. Candidat de compromis, Abdurrahman Wahid remporte les premières élections présidentielles démocratiques depuis l'indépendance du pays. L'armée indonésienne se retire du Timor oriental non sans perpétrer des massacres.
2000 - Mis en accusation, l'ancien président Suharto échappe au tribunal, reconnu inapte à comparaître pour raisons de santé. Cette décision provoque de violents affrontements à Jakarta. Violences ethniques et crises régionales se poursuivent dans les provinces d'Aceh, d'Irian Jaya ("Papua", Papouasie occidentale) et de Maluku (Moluques). La violence s'aggrave et l'état d'urgence est proclamé. Les relations se dégradent entre le mouvement sécessionniste de la province d'Iria Jaya en décembre 1999, et le président Indonésien.
2001 - Les cessez-le-feu successifs avec le Mouvement pour l'indépendance d'Aceh (GAM) s'étant soldés par un échec, le président Wahid approuve une intervention militaire en mars. A Malaku, la violence aurait fait 5 000 victimes entre janvier 1999 et mai 2001. Abdurrahman Wahid est destitué par l'Assemblée consultative du peuple le 23 juillet et remplacé par la vice-présidente Magawati.
2002 - Aux Moluques, la situation entre musulmans et chrétiens s'est améliorée, notamment grâce à la signature d'une déclaration de paix en février 2002. Naissance de l'Etat indépendant de Timor oriental le 20 mai 2002. Le 12 octobre, un attentat dans une boite de nuit à Kuta (Bali) a fortement ébranlé l’économie touristique du pays.
2004 - Le 5 juillet 2004, plus de 150 millions d’Indonésiens sont allés aux urnes pour élire pour la première fois leur président au suffrage universel direct : Susilo Bambang Yudhoyono.
POPULATION :
Avec environ 220 millions d’habitants, l’Indonésie est le 5e plus grand pays du monde de par sa population. Elle est composée de Malais, Polynésiens, Chinois et de plus de 300 autres groupes ethniques différents.
50 % des indonésiens ont moins de 20 ans et plus de la moitié vit sur l’île de Java (7 % du territoire).
Complément d’informations sur le site :
http://www.ined.fr/fr/pop_chiffres/pays_du_monde

FAUNE FLORE :
Doté de l'un des environnements les plus riches qui soient, le pays abrite une diversité considérable d'espèces végétales et animales.

La ligne Wallace, un pont brisé entre l’Asie et l’Australie :Au cours d’un voyage d’observation, le naturaliste britannique Wallace constata de considérables disparités entre la faune et la flore des îles occidentales, comparables à celle rencontrées en Asie, et celles des îles orientales, plus proches de l’Australie. Il en conclut l’existence de deux aires biologiques distinctes, délimitées par une ligne traversant le détroit de Makassar entre Bornéo et Sulawesi, pour se prolonger vers le sud entre Bali et Lombok. Aujourd’hui controversée, la ligne Wallace ne semble pas aussi nettement tranchée que son auteur l’affirmait.

Flore
La flore indonésienne est incroyablement diversifiée (la plus variée d’Asie, voire de la planète...). Outre les différentes (et célèbres) variétés d’orchidées, on trouve des multitudes d’autres fleurs superbes, dont la fameuse " raflesia ", la plus grande fleur du monde, qui atteint jusqu'à un mètre de diamètre.

Végétation et cultures
L'Indonésie possède les plus vastes réserves de forêts du monde (10% de la forêt tropicale humide du monde), mais celles-ci disparaissent au rythme d'un million d'hectares par an, causant une érosion considérable.
Grâce à la présence des volcans, qui ont enrichi la terre au fil des siècles, et au climat humide, la végétation indonésienne est luxuriante. Ceci nous permet d’effectuer de superbes marches sur les sentiers qui traversent les forêts tropicales, entourés d’une profusion d’essences rares (fougères arborescentes, banians, figuiers sauvages, bambous géants,...).
On retrouve également cette richesse dans les cultures. On dit que tout pourrait pousser en Indonésie tellement la terre est riche... On y cultive principalement riz, caoutchouc, tek, bambou, noix de coco, café, thé, cacao, maïs, épices, tabac et de nombreux autres végétaux et fruits.

Faune
La particularité de la faune indonésienne est de regrouper à la fois des espèces de type asiatique et des animaux de type australien, tels que l’avait défini le naturaliste britannique Wallace. La partie occidentale (Sumatra, Java, Kalimantan et Bali) abrite de grands animaux asiatiques comme l'éléphant, le tigre, le rhinocéros, le léopard et le célèbre orang-outang ("homme de la forêt" en indonésien). A l’est, Irian Jaya compte des kangourous, des wombatidés et des opossums (marsupiaux).
Toutefois, l’orang-outang de Sumatra et Kalimantan, le varan de Komodo, plus grand reptile carnivore du monde ou le rhinocéros à une corne de Java et le banteng (buffle sauvage de Java) sont des espèces endémiques. Ils sont d’ailleurs aujourd’hui protégés et concentrés dans des réserves. Enfin, l’Indonésie compte également plusieurs milliers d’espèces d’oiseaux dont près de 400 endémiques.
LANGUES :
La langue officielle est le bahasa indonesia, mais 250 langues et dialectes sont encore pratiqués dans tout l'archipel. Certaines de ces langues, comme le sundanais, le javanais et le balinais, influencées par l'Inde ancienne, possèdent une littérature élaborée et trois niveaux de langue correspondant aux trois principaux groupes sociaux.
Le bahasa indonesia est la langue officielle depuis l'indépendance (1945). Comme le malais, l'indonésien est une variation d'une même langue : bahasa malayu, pratiquée dès le VIIe siècle dans l'archipel. L'indonésien est la 6e langue la plus parlée dans le monde : plus de 200 millions d’individus. Écrit en caractères indiens puis arabes, elle fut romanisé en 1928 sous la colonisation hollandaise.
C’est une langue assez facile à prononcer, sans conjugaison ni difficulté grammaticale majeure. Petite curiosité de la langue, le pluriel est indiqué par le doublement du mot (exemple : nyonya - madame - devient au pluriel nyonya nyonya).

MOTS UTILES :
Oui : ya
Non : tidak ou bukan
Bonjour (jusqu'à 11 h) : selamat pagi
Bonjour (de 11 h à 14 h) : selamat siang
Bonjour (de 14 h à 18 h) : selamat sore
Bonsoir : selamat malam
Bonne nuit : selamat tidur
Au revoir : selamat jalan (si vous restez), selamat tinggal (si vous partez)
A bientôt : sampai jumpa lagi
S'il vous plaît : silakan
Excusez-moi : ma'af
Pardon : permisi
Merci (beaucoup) : terima kasih (banyak)
Comment allez-vous ? : apa kabar ?
Ca va : kabar baik

RELIGIONS :
L'Indonésie est le premier pays musulman du monde, avec plus de 170 millions de croyants (80 % de la population). L'islam tendance sunnite y est officiellement la religion d'État, mais les lois républicaines et les lois religieuses restent distinctes. En outre, on trouve plusieurs minorités chrétiennes, catholiques et protestantes (15 % de la population), en Pays toraja et minahasa (Sulawesi), à Sumatra (les Bataks du lac Toba), au Timor et aux Moluques.
Le bouddhisme et l'animisme sont toujours vivaces. L'hindouisme est très présent à Bali.
CLIMAT :
Rappel : la météo est un paramètre imprévisible, il convient donc de se préparer au mieux en cas de conditions climatiques exceptionnelles et difficiles.

D’une manière générale, l’Indonésie subit un climat équatorial, c’est-à-dire chaud et humide. L’année est rythmée par un renversement des vents avec la mousson sèche qui dure de mai à octobre et la mousson humide qui sévit de novembre à avril. Pendant cette période de mousson humide, il ne faut surtout pas s'imaginer qu’il pleut toute la journée et tous les jours !
L’altitude et la proximité ou non de la ligne équatoriale influent de manière sensible sur ce type de climat. .
La température moyenne annuelle au niveau de la mer avoisine les 26° Celsius. Avec l’altitude cette température décroît quelquefois rapidement. Il gèle la nuit au dessus de 3200 m d’altitude, et l’humidité ambiante accroît cette sensation de froid.
L’amplitude thermique est donc un point à prendre fortement en considération lorsque l’on réalise un voyage comportant l’ascension de hauts volcans en Indonésie.
Complément d’informations sur les sites : fr.news.yahoo.com/meteo
et www.meteo.fr/temps/monde/climats/3-2.htm

FORMALITES :
Vous êtes citoyen français, suisse et belge, voici les formalités à connaître avant de vous rendre dans ce pays.
- Pièces d'identité : passeport
- Validité minimale du passeport : 6 mois
- Visa pour un séjour touristique : oui. Il est valable 30 jours et peut être obtenu facilement à votre arrivée sur place à l’aéroport.
Prix : 25 $ ou 20 € environ.
- Santé, un vaccin particulier : aucun

Pour les ressortissants d'autres nationalités, s'informer auprès des services diplomatiques du pays.
Pour vérifier la mise à jour des formalités, merci de vous rendre sur le site :
www.visas-express.fr

VISA EXPRESS :
Nous vous conseillons très fortement la formule Visas Express pour des raisons d’efficacité. Le service est payant, mais sûr et très rapide. Les horaires d’ouverture sont de 9h à 12h30 et de 14h à 18h du lundi au vendredi et de 10h à 12h30 le samedi. Il est nécessaire de les contacter au préalable. VISAS EXPRESS 54, rue de l'Ouest 75014 PARIS N° Indigo : 0 825 08 10 20 (0.150 € TTC / MN) Télécopie : 01 44 10 72 73 Email : visas-express@visas-express.fr Site web : www.visas-express.fr
AMBASSADES & CONSULATS :
- France :
47 rue Cortambert
75116 Paris
Tél. : 01 45 03 07 60
- Suisse :
9, Hühnliwaldweg
3073 Gümlingen (canton de Berne)
Tél. : (031) 951 44 16
- Belgique :
Avenue Tervueren, 294
Bruxelles 1150
Tél. : (02) 771 20 14

SANTE :
Traitement anti-paludéen : un traitement antipaludéen est recommandé sauf pour les grandes villes, les îles de Bali et Java. Voir votre médecin pour le type de traitement adéquat (mais svp proscrire le traitement au Lariam !)
Renseignements auprès des services des maladies tropicales des hôpitaux de votre région ou à Paris à l’hôpital de la Pitié-Salpitrière, tél 01.45.85.90.21.

VACCINS :
Aucune vaccination n'est obligatoire. Soyez à jour pour les vaccinations classiques en priorité tétanos et polio. Les vaccins anti-typhoïdiques et contre les hépatites A et B sont conseillés. L’hépatite A est transmise par la consommation d’eau contaminée, la B est transmise par relations sexuelles ou contacts sanguins et parfois par la salive.
DECALAGE HORAIRE :
L'Indonésie couvre trois fuseaux horaires :
- Sumatra, Java, Kalimantan ouest et centre (fuseau ouest) : GMT+7
- Bali, petites îles de la Sonde, Kalimantan est et sud et Sulawesi (fuseau central) : GMT+8
- Irian Jaya et Moluku : GMT+9
Complément d’informations sur le site :
www.horlogeparlante.com

MONNAIE :
L’unité monétaire est la roupie indonésienne (IDR). Au 20/12/2007, 1 € = 13 555 IDR.
A noter que les prix varient beaucoup en Indonésie et que l'inflation y reste très importante. Bali est souvent plus cher que le reste de l'Indonésie.

Les $ et les Euros sont acceptés dans les endroits touristiques à Java, Bali et Lombok.

Traveller chèques en $ : si vous y tenez. Uniquement dans les banques.

Espèces : vous pouvez changer dans les banques et les hôtels des villes des $ ou des €.

CB : les cartes bancaires sont acceptées dans les grandes boutiques (mais c’est plus dur pour négocier les prix). Il est possible de retirer de l’argent depuis les distributeurs automatiques.

En général, les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 8 h à 15 h et fermées le samedi.
Complément d’informations sur le site :
www.oanda.com/convert/classic

COMMUNICATION :
Téléphoner en Europe : aujourd'hui, on trouve de nombreux téléphones publics, à pièces ou à carte et les liaisons sont bonnes. De plus, dans chaque ville ou village, il existe un ou des Wartel, centres téléphoniques spécialisés dans le téléphone international, ouverts en général 24 h/24.
Indicatif pour la France : 00 33… suivi de votre numéro à neuf chiffres.

Pour appeler l’Indonésie : composer le 00 62 + indicatif de la ville + le numéro de votre correspondant.

Portable :avec 6 opérateurs, le réseau GSM est correct dans les grandes villes. Toutefois, l'archipel n'est pas desservi de manière homogène sur tout le territoire où les connections deviennent souvent aléatoires.

E-mail : dans les villes, aucun problème pour trouver un cybercafé, voire une connexion Internet dans un hôtel... mais ce n'est tout de même pas l'ADSL et les connexions sont souvent lentes...

Où vous contacter en cas d’urgence pendant votre séjour : contacter Tirawa. Nous ferons parvenir le message auprès de notre agence locale qui pourra le transmettre à son tour à l’accompagnateur du groupe.

ELECTRICITE :
220 volts quasiment partout et les prises sont les mêmes qu'en France (prises normes C).
Complément d'informations sur le site :
www.kropla.com/electric.2.htm

ACHATS :
D’une richesse infinie, l’artisanat indonésien offre une multitude d’objets de la vie courante ou de pièces liées au sacré : étoffes, batiks, ikat, sonket (soie de couleur vive ornée de motifs dorés ou argentés en léger relief), vannerie (nattes, paniers, boîtes, chapeaux, peintures et sculptures (spécialement à Sanur), sculptures, bijoux, meubles en tek, armes (kriss) …
GASTRONOMIE :
Il est difficile de parler de gastronomie indonésienne tant il existe de cuisines régionales. Toutefois, la base de l’alimentation indonésienne est le riz ("nasi"). Il est cuisiné chaud ou froid, accompagné de légumes, de viande, de sauces épicées diverses... On apprécie toujours un bon nasi goreng (plat national traditionnel à base de riz sauté accompagné de morceaux de légumes et d’oeuf) !
On trouve aussi d’autres spécialités comme le gado gado (mélange de légumes croquants avec une sauce aux cacahuètes épicée), beaucoup de fruits de mer et poissons, des petites brochettes de poulet, mouton (sate), des pâtisseries très sucrées, des beignets de toutes sortes et, bien sûr, des fruits tropicaux à volonté (bananes, mangues, papayes, ...) sans oublier la cuisine chinoise.
EAU :
L'eau n'est pas potable en Indonésie, mais on trouve de l'eau minérale partout. L'eau minérale est fournie pendant les jours de marche... 3 L/personne. On trouve de l'eau dans les petites boutiques, dans les hôtels, à l'entrée des sites... bref partout... Durant le trek, nous vous conseillons d’utiliser un désinfectant (hydrochlonazone ou micropur).
VIVRES DE MARCHE :
Pour les gourmands et ceux qui craignent les petits creux sur le chemin, emportez de la nourriture facilement assimilable : barres céréales, fruits secs, pâtes d'amandes, chocolat... en quantité raisonnable car on mange bien et suffisamment durant tous les voyages. Nous fournissons des vivres de course adaptées (chocolat, dattes, figues, fruits secs).
SAVOIR VIVRE :
N’oubliez pas que nous sommes des invités de passage. Il convient de respecter des règles élémentaires de bon sens envers nos hôtes :
- Veillez à vous habiller décemment, en évitant les tenues trop dénudées ou provocantes a fortiori dans les lieux de culte
- N’oubliez pas de vous déchausser avant d’entrer dans une maison ou une mosquée
- Si vous avez envie de photographier une personne, n'omettez pas de lui demander son autorisation.
- Ne donnez pas d’argent aux enfants, en ramenant quelques euros à la maison c’est peut être ce que va gagner le père durant toute sa journée de travail, cela peux finir par perturber la hiérarchie familiale.

Cadeaux pour les Indonésiens : évitez de donner des bonbons aux enfants, il n’y a pas autant de dentistes qu’en France… Pas de médicaments : ils ne sont pas forcément adaptés aux Indonésiens et ils ont bien des difficultés à suivre la posologie.
Des stylos et cahiers peuvent être appréciés dans les écoles des petits villages de Flores et de Papouasie...
Des cartes postales de votre région peuvent vous aider à expliquer où vous habitez et enrichir les échanges avec les locaux.

BIBLIOGRAPHIE :
Guides
- Indonésie - Collection Néos – Ed. du voyage, Michelin
- Indonésie - Guide Lonely Planet
- Bali et les Petites Iles de la Sonde - Guide Footprint, 2002
- Bali et Lombok - Guides Voir – Hachette, 2002
- Le Grand Guide de l’Indonésie - Bibliothèque du voyageur - Gallimard
- Indonésie - Le Petit Futé

Ouvrages généraux
- L’Indonésie, Aarsse Robert, Ed. Karthala, 1993
- Indonésie, chroniques de l'ordre nouveau, A. Messager, Ed. L'harmattan, 1999
- Indonésie, orient de l'Islam, Collectif, Ed. la Découverte, 1998
- Empire d'orient : voyages en Indonésie, N. Lewis, Ed. Olizane 1997
- L'Indonésie, O. Sevin, Que sais-je ?, Ed. PUF, 1993
- L'Indonésie, l'armée et le pouvoir, de la révolution au développement, Françoise Cayrac-Blanchard, Ed. L'Harmattan, 1991
- Indonésie, un demi-siècle de construction nationale, F. Cayrac-Banchard, S. Dovert & F. Durand, Ed. L’harmattan, 2000
- Indonésie, la nouvelle donne, P. Raggi, Ed. L'harmattan, 2000
- Indonésie éclatée mais libre - De la dictature à la démocratie, F. Michel, Ed. L'harmattan, 2000
- Indonésie : un demi-siècle de construction nationale, Collectif, Ed. L'harmattan, 2000
- Indonésie contemporaine, Collectif, Ed. L'harmattan, 1994

Littérature indonésienne
- Javanaises, Kayam Umar, Ed. P Piquier, 1992
- Corruption, Praemoedya Ananta Toer, Ed. P Piquier, 1991
- Le fugitif, Praemoedya Ananta Toer, Ed. P Piquier
- La vie n'est pas une foire nocturne, Pramoedya Ananta Toer, Ed. Gallimard, 1993
- Télégramme, Putu Wijaya, Ed P Piquier, 1992

Littérature étrangère
- Jakarta, Boman Patrick, Ed. le Serpent à Plumes, 1994
- L’île en transe, Eylan Claude, Ed. Plon, 1992
- Un barbare en Asie, Henri Michaux, Ed. Gallimard, 1986

Beaux livres
- Majestueuse Indonésie, Collectif, Ed. Atlas, 2004
- Bali, l'île inspirée, Dominique Senay, Ed. La Renaissance du livre, 2003
- Indonésie, variété faste et démesure, A. Billy, Ed. Anako, 2001

Cartes
Les éditions Nelles Verlag et Periplus proposent différentes cartes routières, générales ou par régions. On peut les trouver à moindre coût sur place.

Musique
- Gamelans De Bali, collection Musique du Monde

Web
- www.tourismindonesia.com : site de l’Office de Tourisme d’Indonésie (en anglais)
- adihr.free.fr/indo/intro/index.htm : belles photos de Java et Bali.

Compagnie aeriene
http://www.sriwijayaair-online.com
http://www.lionair.co.id
http://www.airasia.com
http://www.merpati.co.id
http://www.garuda-indonesia.com
http://www.batavia-air.co.id/



REPRESANTANT DE VOYAGEINDO.TK

CELEBES / sulawesi
EKO HARWANTO
ADRESSE : JL SEJAHTERA NO 11.LR 1.MAROS. 90511
SOUTH SULAWESI .INDONESIA


KALIMANTAN-EST (KALTIM)
KM BUDI SETIA JAYA ( BOAT TOUR MAHAKAM)
H. MASRIE, JL CIPTO MANGUN KUSUMO NO 49.TELPON 0451 260631.
KEL HARAPAN BARU. KEC SAMARINDA SEBRANG. KODE POS 75131 .SAMARINDA. KAL TIM

IRIAN JAYA (wamena):
itung weya
jl sd percobaan potikelek wamena, papua, Indonesia

KALIMANTAN DU SUD
guntur mas
jl martapura lama km 7,8. komp graha sejahtera, blok sejahtera 1. no 21. banjar 706652

Klotok CAHAYA PURNAMA
PAK EMENG
Jl P Antasari
74114 PANGKALANBUN

HARAPAN MINA III & ROSALINA (PAK MULIADI, PAK HUSNI)
CAHAYA PURNAMA (PAK EMENG )
EVEREDY (PAK ERI)
GARUDA 1 & II (THE BAKSO FAMILY)
SATRIA I & II (SUYONO MAJIT)
OMEGA(ANUNG EMEN)
BRITANIA (JEN JOAN)
SPIRIT OF THE FOREST ( HERRY ROSTAMAN)
HARAPAN MINA I(ANANG)
HARAPAN MINA II(MASLIAN)
GAYA BARU(ANDI)
KALIMANTAN I (USUP)
KALIMANTAN II(SUKMA)


Sumatra
sumatra reizen
Jl. Pala XI no 24/26 Perum Simalingkar
20353 Medan, Sumatera Utara, Indonesia
Telp: +62 61 8367266
Fax: +62 61 8364896
HP: 081375242005
Website: http://www.sumatrareizen.com

flores
simon nyoman.
froyem darung.
raihan

www.geocities.com/sulawesi_toraya
Titre: Bien venue en Indonesie
Rating: 100% based on 99998 ratings. 5 user reviews.
Ecrit par Eko Harwanto

Merci beaucoup d'avoir visite mon site.
Posted by: Eko harwanto Voyageindo, Updated at: 10:10:00