Argent, banques, change

Argent, banques, change
Monnaie
- La monnaie nationale est la roupie indonésienne ou rupiah (Rps), et vu sa valeur, il n'y a pas de subdivision. En effet, fin 2006, une rupiah valait environ 0,00008 € ! Autrement dit, pour 1 €, on obtenait environ 11 500 Rps.
- Il n'existe aucune forme de restriction : on peut entrer ou sortir avec autant d'euros, de dollars ou de chèques de voyage que l'on veut.

Change
Si, en Indonésie, le dollar conserve un aspect plus familier que l'euro, ce dernier s'échange désormais un peu partout, et à un taux aussi avantageux que celui du billet vert. Inutile donc, à notre avis, de partir avec tout son budget converti en dollars. De plus, on peut généralement payer en rupiahs ce qui se paie habituellement en dollars, comme les excursions proposées par les agences de voyages locales.
Attention, en dehors des endroits suffisamment fréquentés tels que Java, Bali, Sulawesi ou Sumatra, on vous conseille quand même d'avoir quelques dollars en poche. De même, les travellers' cheques en dollars restent un peu plus couramment utilisés que ceux en euros.
- Aucun problème pour changer l'argent liquide et les chèques de voyage dans les lieux touristiques ou les grandes villes. L'opération se fait soit dans les banques, soit dans les bureaux de change (money changers). Ici, pas de commission, simplement le taux est plus ou moins intéressant.
À noter que celui des travellers' cheques est presque toujours inférieur à celui du cash. Les banques offrent souvent un meilleur taux que les bureaux de change, mais mieux vaut comparer. En revanche, elles ferment plus tôt (vers 15 h) et ne sont pas ouvertes le week-end. De plus, en dehors des grandes villes, on en trouve moins facilement. Moralité : n'hésitez pas, quand vous voyez une banque importante, à changer une quantité importante d'argent, ce qui vous permettra de tenir un bon bout de temps, surtout si vous devez ensuite aller dans des endroits reculés où le change peut poser problème.
- Si vous emportez des espèces, veillez à ce que vos billets soient en bon état dans le cas contraire, vous risquez de vous les voir refuser. Évitez les dollars d'avant 1990, curieusement dépréciés !
Cartes de paiement
On peut retirer de l'argent dans de nouveaux distributeurs dans les grandes villes. Attention, petite commission à chaque retrait (en demander le montant à votre banque).

Budget
L'Indonésie est devenue une destination vraiment très bon marché. À deux, en logeant dans les petits hôtels modestes, il est tout à fait possible de s'en sortir avec 100 000 Rps (soit un peu moins de 9 € !) par jour et par personne, transport non compris. Bali est un cas à part (se reporter à la fiche destination spécifique).

Logement
Les prix sont donnés pour une chambre double :
- Très bon marché : jusqu'à 50 000 Rps
- Bon marché : de 50 000 à 100 000 Rps
- Prix moyen : de 100 000 – 150.000 Rps
- Chic : de 200 000 à 300 000Rps
- Plus chic : de 300 000 à 400 000 Rps
- Encore plus chic : à partir de 600 000

Restaurants
Ici, les prix se réfèrent à un plat de résistance, généralementassez copieux cela dit, pour que l'on se permette de se passer du reste. Lesfauchés d'entre les fauchés se nourriront essentiellement dans les warungs, ces gargotes équipées de quelques tables le long des routes, où la note dépasse rarement les 10 000 Rps
- Très bon marché : autour de 10 000 Rps
- Bon marché : jusqu'à 40 000 Rps
- Prix moyens : de 50 000 à 80 000 Rps
- Plus chic : à partir de de 90 000 à 200 000 Rps

Transports
Vous ne vous ruinerez pas dans les transports. Les tarifs peuvent fluctuer en fonction de l'endroit et du prix des carburants mais, pour vous donner une idée, il faut compter :
- 4 000 Rps (0,20 €) pour une course en bemo ou en minibus à l'intérieur d'une ville ;
- 6 000 Rps (0,20 €) le kilomètre en becak (cyclopousse) ;
- environ 4 000 Rps (0,3 €) le kilomètre en taxi ;
- 50 000 Rps (4,30 €) pour 12 h de bus en classe ekonomi (comptez le double en bus climatisé) ;
- 170 000 à 520 000 Rps (15 à 45 €) pour la liaison Surabaya-Makasar en bateau (24 h de traversée), selon la classe ;
- environ 300 000 Rps (26 €) pour un billet d' avion Jakarta-Padang.
À noter que les prix ont tendance à augmenter pendant les vacances des Indonésiens, soit de mi-décembre à fin janvier et de mi-juin à mi-juillet. À ce moment-là, il est préférable de réserver.

Pourboire
Comme dans la plupart des pays du Sud-Est asiatique, cette pratique s'est installée en même temps que le tourisme. Mais en Indonésie, elle demeure encore peu courante. Dans les hôtels et les restaurants, aucun pourboire n'est obligatoire, et ce d'autant que certains établissements vous infligent 10 à 15 % en sus pour le service.
Néanmoins, il faut y recourir lorsque les circonstances l'exigent, par exemple, pour les porteurs. Comptez alors 1 000 à 2 000 Rps selon le volume des bagages et l'importance du service rendu.

Marchandage
Il concerne quasiment tous les achats en Indonésie, vêtements, objets, etc. Par rapport au prix demandé, démarrer à 20 %, voire à 40 % (à titre indicatif). Sur certains artisanats, dans certains endroits, les prix peuvent parfois être divisés par 3, voire plus… En revanche, les restaurants (harga pasti), les transports et les hôtels de luxe pratiquent tous des tarifs précis et affichent leurs prix.
La première règle est de connaîte le juste prix, en s'informant auprès des autochtones. La seconde est de ne pas être pressé et de garder le sourire. Inutile de dire que l'objet désiré coûte trop cher : le touriste, quel qu'il soit, est toujous riche.
Quand vous estimez avoir donné votre prix limite, si le marchand refuse, éloignez-vous. Si jamais il vous laisse partir, c'est que vous avez été un peu trop gourmand.
Ne pas perdre d'heures précieuses en négociation, et ne pas oublier que les prix indonésiens sont parmi les plus bas du monde.
Titre: Argent, banques, change
Rating: 100% based on 99998 ratings. 5 user reviews.
Ecrit par Eko Harwanto

Merci beaucoup d'avoir visite mon site.
Posted by: Eko harwanto Voyageindo, Updated at: 10:39:00