comment se deplacer en Indonesie



Comment circuler en Indonesie

Transport
Attention, pendant les vacances des Indonésiens, soit de mi-juin à mi-juillet et de mi-décembre à fin janvier, les bus, trains et avions sont pris d'assaut. Moralité : il faut réserver sa place le plus longtemps possible à l'avance.
À noter que le coût des billets a tendance à être un peu plus élevé aussi durant cette période. La plupart du temps, on ne peut acheter son titre de transport que dans la ville de départ, donc jamais d'allers-retours (sauf bien sûr pour l'avion).

Avion


Meilleur marché qu'en Europe. Les avions sont rarement pleins mais si vous voulez bénéficier des meilleurs prix, mieux vaut toujours acheter son billet le plus tôt possible, même si l'avion n'échappe pas non plus à l'inflation d'après-crise.

Tax d'aeroport
a partir le 1er Mars 2015 ; nouveau regulation par le ministre de Communication Ignasius Jonan que les passangers ne doit plus payer le tax d'aeroport, parce que le prix de tax d'aeroport a compris dans le billet d'avion.
dans n'importe quelle aeroport, On paye plus le tax d'aeoport.

le Visa
selon le nouveau regulation de misitre de tourism, pour faire venir le touriste en indonesie, le tourists ne doit plus payer le Visa a partir Juin 2015. mais le gouvernement en train d'appliquer cette nouveau system, peut etre pas toute suite en avril 2015, c'est bon programme de gouvernement Indonesie.
selon le ministre de tourisme, il y aura 45 pays Visa gratuit.



Les principales compagnies

- Garuda est la compagnie nationale, et la plus sérieuse. De nombreuses réductions (dont un pass) en achetant vos billets en Europe. Internet : www.garuda-indonesia.com.
- Air Asia dessert l'Indonésie et le Sud-Est asiatique en low-cost. Internet : www.airasia.com.
- Lion Air fait une grosse percée. La compagnie dessert tout l'archipel et assure en plus quelques liaisons dans le Sud-Est asiatique. Internet : www.lionair.co.id.
Et puis, il y a encore Citilink :http://www.citilink.co.id/
expresse air : http://expressairbooking.cloudapp.net/
Mandala Air : http://www.tigerair.com/id/en/
Trigana Air : pour le vol a kalimantan et Irian jaya : http://www.trigana-air.com/
Trans nusa pour le vol autour de denpassar - flores et puis Kupang :http://www.transnusa.co.id/
sriwajaya air : http://www.sriwijayaair.co.id/id/welcome
, Airefata , Jatayu , pour ne citer que celles-là.


il y a quelque compagnie aerien qui a ete banqueroute en indonesie, 
voila le compagnie aerien qui n'existe plus :
1. Merpati dessert surtout l'est de l'archipel, Irian Jaya compris.http://www.merpati.co.id/
2.sempati air
3.bourag
4.Kalstar, il y a un peu problem a partir septembre 2018 avec cette compagnie aerien, et apriori il va fermer sa porte pour le vol domestique en indonesie

Train

La meilleure formule pour voyager. On évite ainsi les frayeurs de la route. Mais il n'existe des liaisons ferroviaires qu'à Java et à Sumatra ! À Java, les lignes de chemin de fer relient les principales villes. Plusieurs départs par jour dans les deux sens sur les lignes Jakarta-Yogya et Yogya-Surabaya.
Les 3es classes sont un enfer si le train est plein. Pour cette classe, on ne peut acheter son billet qu'une heure à l'avance.
Certaines villes comme Jakarta ont plusieurs gares (Gambir, Kota et Pasar Senen), mieux vaut donc se renseigner sur la gare de départ selon sa destination.
pour acheter le billet de Train par internet, vous pouvez acheter en ligne :
https://tiket.kereta-api.co.id/

Bateau
La Pelni Line , compagnie maritime indonésienne, dessert presque toutes les îles du pays. Elle possède une trentaine de ferries reliant, avec Jakarta pour centre, les principaux ports de l'archipel. Toutefois, la fréquence des départs a baissé ces derniers temps, notamment à cause de l'essor de l'avion.
- Pelni : 18 jalan Angkasa, Jakarta. Tél. : (021) 63-85-77-47 ou (021) 633-43-42. Internet : www.pelni.co.id.
Il existe d'autres compagnies locales ou spécialisées dans certaines lignes, avec des niveaux de confort différents et un principe de navigation variable.
pour le schedule de bateau national Indonesie, vous pouvez clicker le lien suivant :
http://pelni.co.id/content/file/jadwal-kapal-pelni-2013.pdf

Bus
Comme dans tous les pays en voie de développement, c'est le mode le plus répandu. Les grandes îles sont sillonnées par plusieurs compagnies de bus qui se font concurrence. Il existe un rapport évidemment proportionnel entre le confort, la rapidité et le tarif. Vous pourrez choisir entre les bus ekonomi, qui prennent des voyageurs n'importe où sur le trajet, et les bus patas qui sont des express avec air conditionné.
Dans tous les cas, vous devrez affronter la conduite sportive des chauffeurs indonésiens et leurs coups de klaxon intempestifs. Dans l'ensemble, les routes sont en bon état.
Les billets s'achètent aux bureaux des différentes compagnies, situés dans les gares routières ou ailleurs en ville. Dans certaines villes, il est également possible d'acheter sa place dans des agences de voyage privées, mais n'oubliez pas qu'alors, une commission est prise au passage. Enfin, il faut savoir qu'il est normal de payer une taxe (symbolique) dans les terminaux de bus pour tout départ vers l'extérieur de la ville.



Stop

Les camions ou camionnettes s'arrêtent assez facilement à Java et à Bali, mais les chauffeurs demandent de l'argent pour le lift. On peut aussi tenter sa chance avec les motos, mais elles vont rarement loin. De toute façon, là aussi, il faudra payer.



Moto

À Bali et au pays toraja (Sulawesi), c'est la solution idéale depuis longtemps déjà. Le port du casque est obligatoire (l'amende est plus que salée, on vous aura prévenu). La conduite est une affaire périlleuse, ne l'oubliez jamais... En comparaison des Indonésiens, on peut dire que les Italiens conduisent à la suédoise ! Donc, prudence et allure modérée… Toujours vérifier soigneusement le contrat d'assurance et l'état du véhicule.
Pour les petites cylindrées (scooters et autres), on ne vous demandera, en principe, pas de permis mais au-delà de 125 cc, il vous faudra produire un permis moto (à faire valider « permis international » avant votre départ).
Sinon, on peut le passer sur place, du moins à Bali. Rien de plus facile… et de plus scandaleux ! Il se passe accompagné d'un loueur de motos. Si vous avez de l'argent et votre passeport et que vous n'êtes pas soûl, impossible de le rater ! Suffisamment de touristes couverts de pansements vous le confirmeront ! À notre avis, l'Indonésie est certainement le dernier endroit où « apprendre » à conduire une moto.



Bicyclette

Certaines datent de l'époque coloniale néerlandaise. Mais on trouve de plus en plus de modèles élaborés, légers, etc. Peu chères à la location ; les collines et les montagnes en font toutefois un moyen de transport très limité. Attention aux vols.



Taxi
le meilleur facon de prendre le taxi maintenant c'est avec application GRAB, c'est comme uber en europe, vous pouvez telecharger application an playstore, dans le plupart de grand ville en indonesie vous pouvez utiliser Grab facilement,voila le lien de grab : https://www.grab.com/id/

sois, vous vous voulez l'autre application avec moto en ligne, on appelle go jek, c'est tres facile et on peux trouver la plupart de grand vile et petit en indonesie, voila le lien :
https://www.go-jek.com/



Bon marché, avec quelques variations infimes entre les villes. À Jakarta, la plupart des chauffeurs viennent de leur province et ne connaissent pas la ville. Exigez toujours le fonctionnement du compteur, quand il y en a un... et qu'on ne vous dit pas qu'il est rusak (« cassé ») ! « Compteur » se dit argometer. Sinon, négocier le prix de la course à l'avance (si possible, après vous être renseigné auprès des locaux). Dans le cas contraire, arnaque garantie !
On peut aussi louer des taxis à l'heure pour certaines excursions.
Minibus, bemo, oplet et autres mikrolet
C'est le moyen de transport utilisé à l'intérieur des villes et autour de celles-ci, bref, pour les petites distances. Il est souhaitable de demander à un voyageur le prix normal du trajet (harga biasa, berapa ?), histoire de ne pas se faire arnaquer.
Dans les villes, les minibus et bemo sont souvent difficiles à utiliser car on ne sait pas bien où ils vont. Le mieux est de se rendre au terminal où vous n'aurez qu'à prononcer le nom de votre destination pour qu'on vous indique le bon minibus. Ceux-ci ne démarrent que lorsqu'ils sont pleins.



Dokar, cidomo et andong


Ce sont des charrettes ou bien des fiacres tirés par des chevaux. Le dokar a deux roues et l'andong quatre. Le cidomo est une contradiction de cikar, dokar et motor. Il s'agit d'un dokar où des roues de voiture ont remplacé les traditionnelles roues en bois. Il remplace peu à peu le dokar car il est beaucoup plus confortable et peut contenir de 2 à 4 voyageurs. C'est un moyen de transport très pittoresque, mais lent. En voie de disparition à Bali et à Java, sauf à Yogyakarta et à Bogor. A Nusa Tenggara, on rencontre beaucoup de cidomo car les Indonésiens les utilisent fréquemment.



Becak (prononcer « betchak »)

Il s'agit d'un cyclopousse à trois roues, décoré de peintures naïves. Le conducteur, juché sur sa selle, peut transporter plusieurs personnes mais vous, vous ne monterez pas à plus de 2 ! Dans le centre des villes, ils sont désormais interdits à la circulation. C'est à Jogyakarta qu'on les utilisera le plus. Toujours marchander le prix. Les conducteurs de becak représentent l'une des classes les plus défavorisées des travailleurs. Ils ont la réputation d'être contestataires et indisciplinés, et attendent de vous que vous soyez généreux !



Bajaj (prononcer « badjadj »)

Vespas-taxis surtout répandus à Jakarta. Pas forcément pratique, le centre de la capitale leur étant interdit dans la journée.



Voiture de location

Cela reste la meilleure solution, si l'on en a les moyens (compter environ 30 € par jour avec chauffeur). C'est la formule idéale pour Bali, mais aussi pour les grandes îles telles que Java ou Sumatra. La présence d'un chauffeur local est vivement conseillée. Quand on voyage à plusieurs, on constate que la location n'est pas un luxe inabordable.
De plus, l'essence est bon marché. Il n'y a pas de stations-services partout, il est donc préférable de se munir de jerricans si l'on veut se rendre dans les petits coins perdus. Méfiez-vous de l'essence vendue dans les petits magasins ou à la sauvette sur les trottoirs : elle est de mauvaise qualité et fait hoqueter la voiture !
Pour ceux qui souhaitent conduire eux-mêmes, n'oubliez pas :
- que la conduite se fait à gauche, en théorie, même si en pratique c'est un peu n'importe quoi !
- Permis de conduire international exigé.
- Lors de la location, on vous propose en général une assurance standard comprenant une franchise qui va grosso modo de 80 à 300 €. ELLE NE SUFFIT PAS ! Il faut absolument exiger du loueur la responsabilité au tiers (third party liability).
- Respectez les feux rouges (quand il y en a) et mettez bien vos ceintures de sécurité.
Autres moyens de transport
Dans certains endroits, possibilité de louer des chevaux, surtout dans les coins montagneux de Java. Dans les îles éloignées, des camions équipés de bancs à l'arrière sont souvent le moyen de transport public n°1.
Parfois, il est possible de se faire emmener à l'arrière d'une moto ou ojek. Ce moyen de transport se développe furieusement dans les grandes villes, où ces petites Yamaha 113 cm3 se faufilent partout (vraiment partout) pour snober les embouteillages. Sensations fortes garanties !

ce qui est complique, ce qui arrive depuis a l'aeroport Jakarta. parce que different terminal, il faut deplacer de terminal international pour le vol domestique, alors le vol internation se trouve a terminal 2E, 2D, 2F. mais pour le vol domestique vous pouvez regarder dans le carte de l'aeroporrt soeakarno hatta suivant :



bali, Bantimurung, Beach, Belitong Island, Borobudur, bunaken, Carstenz Peak Papua, East Kalimantan, Green Canyon, Indonesia, java, Kelimutu Lake, komodo island, Krakatau, lombok, manado, Most beautiful places in Indonesia, Mount Bromo, Mountain, Prambanan, Pulau Umang, sulawesi, Sumbawa, the 20 Most Beautiful Places in Indonesia tourism, toba lake 29
1. Maluk Beach – Sumbawa – NTB 
2. Mount Rinjani, West Nusa Tenggara 
3. Komodo Island, East Nusa Tenggara 
4. Raja Ampat Islands, West Papua
5. Ijen, East Java 
6. Carstensz Peak & Jayawijaya, Papua
7. Mount Anak Krakatau, Sunda Strait 
8. Mount Bromo, East Java 
9. Kelimutu Lake, NTT
10. Bunaken Marine Park, North Sulawesi 
11. Lake Toba, North Sumatra 
12. Baluran, East Java 
13. Dreamland Beach, Bali 
14. Seven Lakes Mountain, Jambi
15. Green Canyon, West Java 
16. Lake Sentani, Papua 
17. Goa Gong, East Java
18. Bantimurung Karst Mountains, South Sulawesi
19. Belitung Island, Bangka Belitung 
20. Derawan Island, East Kalimantan 

Bali - comment se déplacer avec des enfants - Destination
Florès/Sumba: comment se déplacer? (Indonésie) - Destination
Bali - comment se déplacer avec des enfants - Voyage avec enfants
Comment se déplacer à Bali? - Forum . Indonésie
https://voyageforum.com/discussion/meilleur-moyen-se-deplacer-entre-iles-en-indonesie-d4326269/

Comment se deplacer a java
Comment se deplacer a Sunatera
Comment se deplacer a sulawesie
Comment se deplacer a sumbawa
Comment se deplacer a sumba
Comment se deplacer a timor
Comment se deplacer a borneo kalimantan
Comment se deplacer a moluque
Comment se deplacer a papouasie
Comment se deplacer a l'ile banda
Comment se deplacer a l'ile aru